Y a pas d'âge pour le vintage mais il y a notre premier livre déco pour le décrypter. Offrez-le vous en cliquant ici.

VISITE COMPLÈTE

Bienvenue chez Amélie

Puisque c’est l’été, et que l’été tout est permis – à commencer par un dîner pasta-vongole-banana-split-zero-limite –, on aimerait se permettre une grande liberté : celle d'élever la décoration au rang d'art. Oui, d'art majeur. Elle sera le 11e après l'architecture, la musique, la peinture, etc. On ne sait pas si c’est la profession d’Amélie, directrice d’une collection d’art contemporain, ou la visite de son appartement, truffé de peintures, de lithos et de petites merveilles déco, qui nous a motivés à passer ce cap mais on sent que c’est le bon moment pour affirmer que déco = art. 

Et ce n’est pas Amélie qui nous contredira. Son appétence pour les pièces design iconiques (elle nous confie rêver d’une table Saarinen, d’une chaise longue Le Corbusier et d'autres perles signées Wegner) et sa passion pour des pièces moins rares nous laissent penser que l'hétérogénéité d'une déco d'intérieur relève bien de l'art. Amélie résume par ailleurs ce constat de la meilleure façon qui soit : « Décorer, c'est meubler à son image et avoir de l'audace. » Ne sont-ce pas là les qualités principales d'un artiste ?



Entrez par le séjour

 

Dans le salon, chaque style a son assise.
Si l'ensemble et l'harmonie semblent y avoir été longuement réfléchis et pesés, Amélie, mi-bordelaise, mi-parisienne, nous confie avoir surtout réuni plusieurs histoires et souvenirs autour de sa table basse.
Finalement, c'est souvent de là que l'harmonie tient sa genèse.


 

« Le canapé blanc du salon m’évoquait le bord de mer et les vacances. Je l’ai d’ailleurs déniché au Cap ferret. Le fauteuil canné appartenait à ma grand-mère, le scandinave, lui, est à mon mari. Je crois qu'ensemble, ces assises racontent notre histoire et s’harmonisent naturellement entre elles. »



Direction la cuisine

 

« À mon arrivée, l’appartement était habitable mais j’avais besoin de me l’approprier. J’ai donc fait de plus gros travaux que prévu et ai été aidée par un ami architecte : Yann Viennot. J’ai notamment souhaité refaire toute la cuisine qui était pour moi une partie essentielle de l’appartement. » Mission accomplie.

 

La dernière acquisition en rotin d’Amélie ? Un joli berceau pour accueillir comme il se doit un heureux événement à la maison. Avant cela, le rotin avait déjà conquis la jeune femme à coups de miroir dans la salle de bain, fauteuil dans le salon et chaises autour de la table à manger : « C’est vrai, j’ai un faible pour le rotin. Je l’associe à la mer et au soleil. Son côté chaleureux et familial me plaît. »



Bouquet final : la salle de bains

 

« C’est la baignoire ancienne que j’ai d’abord accueillie dans la salle de bains. La monter a pourtant été laborieux : 300kg au 5e étage, sans ascenseur, je vous laisse imaginer…
Puis, après l'effort vint le réconfort puisqu'on peut maintenant prendre un bain les yeux rivés vers le ciel (NDLR : il y a un velux au dessus de la baignoire) et scruter la lune quand celle-ci pointe le bout de son nez. »
Et c'est sur ce songe que l'on vous laisse terminer la visite. Merci Amélie.

Mon compte

Ma boutique

Besoin d’aide ?

Bonjour ! Vous avez une question ?

Notre service client est là pour vous assister.

Par téléphone au 09 72 49 32 22

9:45 - 19:00 du Lundi au Vendredi

Par mail, contactez help@selency.com

Réponse sous 24h

Accédez à l'aide acheteur en cliquant ici

Pour toute question concernant vos achats

Accédez à l'aide vendeur en cliquant ici

Pour toute question concernant votre boutique et vos ventes

Connexion