Bonjour vous. Oui, le site marche toujours aussi bien. Prévoyez simplement des délais de livraison un peu plus longs. Et prenez soin de vous. ❤️ En savoir plus.

VISITE COMPLÈTE

En visite chez Anne-Laure

« Les goûts évoluent mais les belles pièces doivent traverser le temps. J’aime qu’elles aient un vécu, une patine qui raconte une histoire. » Voilà qui tombe bien, chère Anne-Laure, nous aussi, on a un faible pour ces pièces. Ce sont elles, d’ailleurs, qui nous ont mis sur la piste de votre intérieur. Celles que vous avez hashtaguées d’un #Selency sur Instagram (merci) et celles qui vous ont suivie dans le temps, jusqu’à ce jour, dans votre nouvelle maison. Accepteriez-vous, tiens, d'en raconter l'histoire à nos lecteurs ?
Attention, spoiler : Anne-Laure a dit oui.

Mais par où commencer au juste ? Par la passion d’Anne-Laure pour la déco ? Par le coup de cœur qu’elle a eu en rencontrant cette maison de 1883 ? Par sa rénovation complète, réalisée avec l’aide d’un entrepreneur ? Par le charme inhérent d’une maison ancienne et le souci d’en préserver l’âme et l’essence, même sous le joug de travaux importants ? Par les moulures de la salle à manger ? Le sol en mosaïque de l’entrée ? L’escalier central ? Et si on commençait par le début tout simplement ? Bonne idée. Direction l'entrée.



L'entrée, tout un symbole

 

Si Anne-Laure nous confie, à juste titre, qu’un intérieur n’est pas un musée « mais un espace de vie dans lequel le beau doit pouvoir côtoyer la convivialité » (100% ok de notre côté), on ne peut pas s’empêcher de vous présenter l'entrée comme un symbole de son nid douillet. Baissez les yeux : vous trouverez l’âme d'une maison de 1883. Levez-les : vous comprendrez que des couleurs fortes ont investi les murs de cette demeure. Pour la moderniser ? Vous avez tout capté.

Place au salon

 

« Le séjour est une grande pièce à vivre toute en longueur. On avait donc décidé de créer deux ambiances distinctes : une partie salon classique et un coin bibliothèque. » Pour donner du peps à l’ensemble, Anne-Laure investit dans de nombreux luminaires et un vert-gris signé Farrow & Ball aux murs. Duo gagnant.



Du salon à la bibliothèque



Le coin bibliothèque du salon

 

« Le premier meuble qui a trouvé sa place dans le séjour est la bibliothèque sur-mesure. À ses côtés, on trouve la première pièce de designer que je me suis offerte, un fauteuil Diamond de Bertoia édité dans les années 1970. Et, en face, un fauteuil Wassily de Breuer qu’on avait, pour la petite histoire, trouvé dans la rue à Paris. L’assise était abîmée mais on n’en revient toujours pas de la chance qu’on a eue ! »



Côté salle à manger

 

« Dans la salle à manger, c’est une peinture bleu marine, longuement convoitée, qui a gagné les murs et lancé la déco. Sa profondeur a mis les moulures et les cimaises blanches en valeur. »
Vrai. Et vos chaises Breuer (chinées sur Selency) aussi.



De l'autre côté de la table : la cuisine

 

« Si on apporte de la couleur à son intérieur, il faut essayer de garder un fil conducteur, surtout si les pièces sont ouvertes. » Mission accomplie avec la cuisine ouverte sur la salle à manger et leur bleu commun.



À l'étage, la chambre des parents

 

« C’est la première fois que j’ai envie de passer autant de temps dans ma chambre. Spacieuse et lumineuse, elle dégage une personnalité affirmée avec le papier graphique de La Chance. Il est très fort mais la peinture verte alliée au chêne du mobilier permet de l’adoucir. C’est une pièce agréable où les enfants me rejoignent souvent. »


 

« Je pense qu’il ne faut pas négliger les luminaires (et éviter les spots !) qui ont un double intérêt : ils apportent de la chaleur et une touche déco indéniable dès lors que vous les multipliez. En revanche, c’est vrai, les beaux luminaires peuvent avoir un certain coût. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à les mixer entre eux (grande distribution/marques confidentielles/luminaires chinés… il faut varier). »



Dans l'une des chambres enfants

 

Au 1er étage – celui des chambres – Anne-Laure nous confie avoir remis au goût du jour le parquet en sapin d’origine à coups de pinceaux. Une peinture blanche a alors été privilégiée pour le sol de cette chambre aux accents indus (clin d’œil probable au loft dans lequel habitait Anne-Laure avant d’emménager ici #OnPrendLePari) quand une peinture noire est, elle, venue habiller le sol de la chambre parentale (voir plus haut).



Salle de bains et espace de loisirs

 

La salle de bains comme la « Family Room » où se situent bureau, jeux vidéos et baby-foot, viennent ponctuer notre visite. Peinture rose-blush pour l’un ou papier peint immersif pour l’autre, qu’importe, le relief y est et, nous, on y serait bien restés.

Mon compte

Bonjour

Ma boutique

Besoin d’aide ?

Bonjour ! Vous avez une question ?

Notre service client est là pour vous assister.

Par téléphone au 09 72 49 32 22

14:00 - 19:00 du Lundi au Vendredi

Par mail, contactez help@selency.com

Accédez à l'aide acheteur en cliquant ici

Pour toute question concernant vos achats

Accédez à l'aide vendeur en cliquant ici

Pour toute question concernant votre boutique et vos ventes

Connexion

Créer un compte